Taux d’intérêt négatif : tout ce qu’il faut savoir

Taux d’intérêt négatif : tout ce qu’il faut savoir

Le taux d’intérêt négatif est apparu il y a quelques années dans le paysage économique européen, et bien qu’il puisse sembler s’agir d’un outil complexe, il pourrait en réalité présenter certains avantages pour les consommateurs.

Le terme taux d’intérêt négatif peut faire rêver, et vous donner l’impression qu’il pourrait être possible de profiter d’un prêt gratuitement. Bien que son principe ne soit pas aussi simple, et qu’il n’impacte pas directement les consommateurs, il s’agit tout de même d’un outil intéressant pour booster l’économie d’un pays. Si l’étude de ce procédé utilisé par les banques centrales vous intéresse, nous vous conseillons de poursuivre votre lecture ! De quoi vous permettre d’enrichir votre culture financière, ce qui pourrait avoir de nombreux avantages pour la gestion de vos finances.

Le taux d’intérêt négatif est un outil financier, qui peut être utilisé par les banques centrales des pays. Bien que son utilisation puisse sembler complexe, nous vous proposons de découvrir son fonctionnement, et dans quels cas il peut être utilisé par les banques centrales, ainsi que ses possibles impacts sur les produits financiers accessibles aux particuliers.

À suivre, nous vous parlerons plus en détail des points suivants :

  • En quoi consiste le taux d’intérêt négatif ;
  • Quelles sont ses fonctionnalités et pourquoi peut-il être mis en oeuvre ;
  • Quels peuvent être ses effets sur les entreprises et les particuliers.

Quel est le principe du taux d’intérêt négatif ?

Lorsque l’on parle des taux d’intérêt, il est courant de penser au taux d’intérêt d’un crédit, qui peut être plus ou moins élevé en fonction des prêts proposés et des banques – bien que ce taux ne soit jamais négatif. Dans notre cas, le taux d’intérêt négatif ne concerne donc pas la souscription d’un crédit, mais bien un outil de politique économique, qui peut être utilisé par la banque centrale d’un pays afin de relancer l’économie. On vous explique.

De manière traditionnelle, les taux d’intérêt sont positifs, et ils permettent à un dépositaire de bénéficier d’intérêts sur l’épargne déposée auprès de la banque centrale ou d’une autre institution financière de ce type. Ainsi, en fonction du montant de l’épargne et du pourcentage des intérêts, le dépositaire recevra une certaine somme d’argent chaque année.

Dans le cas de taux d’intérêt négatifs, en revanche, le dépositaire ne pourra plus recevoir cette somme d’argent versée en rapport à son épargne. Au contraire, l’épargne ne rapporte plus et elle peut même constituer en une perte d’argent, ce qui a pour but de pousser le dépositaire à se servir de cette somme qu’il avait auparavant l’habitude d’épargner.

l’impact d’un taux d’intérêt négatif_pret equitable

Cette stratégie a été mise en place il y a quelques années, lors de la crise de 2008. Dans le cas de l’Europe, c’est la Banque Centrale Européenne qui peut se servir de cet outil pour booster l’économie européenne. En effet, les dépositaires étant les banques des différents pays, les taux négatifs mis en place par la BCE permettent de pousser ces banques à dépenser leur épargne, en utilisant les liquidités dont elles disposent. Pour cela, ces banques vont proposer différents produits aux particuliers et aux professionnels, dont des prêts bancaires, proposés à des taux relativement bas.

En cas de crise économique, c’est donc un outil des plus efficaces pour soutenir l’économie d’un pays. Ce type de taux négatif est déjà appliqué dans différents pays européens, et concerne notamment l’Autriche, l’Allemagne, la Belgique, la France ou encore les Pays-Bas.

Quel peut être l’impact d’un taux d’intérêt négatif ?

Comme vous l’aurez compris, ces taux d’intérêt négatifs poussent donc les banques à proposer différents produits financiers à leurs clients, dont les crédits, ce qui leur permet d’utiliser leur épargne et donc d’éviter de perdre de l’argent du fait des taux d’intérêt négatifs. Il peuvent ainsi proposer des taux d’intérêt très attractifs, de manière à attirer les consommateurs par des offres de prêt personnel aux meilleurs taux.

Pendant les périodes financières les plus difficiles, les particuliers et les professionnels ont l’habitude de préférer l’épargne à la dépense, ce qui ne fait qu’aggraver la situation, en diminuant la demande, et donc la production, ce qui entraîne généralement une hausse du chômage et une diminution du pouvoir d’achat des ménages. Au contraire, ces taux d’intérêt bas, proposés grâce à l’action du taux d’intérêt négatif mis en place par la BCE, incitent les particuliers et les professionnels à dépenser leur argent. Ils peuvent profiter de ces taux bas pour investir dans un équipement particulier, la réalisation de travaux, ou dans l’optique d’un voyage par exemple. Des dépenses bénéfiques pour l’économie du pays.

Bien que l’emprunt à taux négatif reste encore aujourd’hui très rare, il peut être disponible dans certains pays, et se présente sous la forme suivante :

Montant empruntéTaux d’intérêtTotal remboursé
1 000 €-0,50%995 €

Quels sont les avantages et les inconvénients du taux négatif ?

Avantages

  • C’est un moyen d’aider l’économie à repartir en poussant à la consommation.
  • Les particuliers et professionnels peuvent ainsi profiter de prêts à taux réduits.
  • Cet outil économique pourrait aider face à une chute du pouvoir d’achat.

Inconvénients

  • À terme, l’épargne pourrait ne plus rapporter d’argent.
  • Cet outil ne signifie pas qu’il soit possible de réaliser un emprunt à taux négatif.
  • Il n’est pas mis en place dans l’ensemble des pays.

FAQ – Taux d’intérêt négatif

Comment sont fixés les taux d’intérêt ?

En Europe, les taux d’intérêt sont fixés par la BCE. Chaque banque peut ensuite proposer ses propres taux d’intérêt, en s’appuyant sur ces taux fixés en amont.

Les taux d’intérêt négatifs peuvent-ils me concerner ?

Pour l’instant, peu de crédits sont concernés par les taux d’intérêt négatifs. Cette politique économique peut tout de même avoir un impact sur le coût des prêts, et donc vous permettre d’emprunter à un taux d’intérêt plus bas.

Que faire si l’épargne ne rapporte plus ?

Bien que l’épargne ne rapporte aujourd’hui plus autant qu’auparavant, elle reste tout de même importante pour assurer la stabilité de vos finances personnelles en cas d’imprévu. Pour autant, les investissements pourraient vous permettre de tirer de meilleurs bénéfices de votre épargne.

Andreas Linde
Écrit par
Andreas Linde dispose de plus de sept ans d’expérience dans le domaine des prêts et sait tout ce qu’il faut savoir sur l’ARP, les prêts par annuités, les prêts en série, les obligations et d’autres nombreux termes pertinents concernant le secteur des prêts.
Prêt Équitable > Guide de prêt > Taux interet > Taux d’intérêt négatif : tout ce qu’il faut savoir